fbpx

Danser sa liberté

Oct 2020

De la liberté de danser à danser sa liberté

La danse libre c’est expérimenter la liberté de bouger en musique, uniquement pour le plaisir. La sensation de plénitude de se sentir bien vivant. Avez-vous besoin de cela dans votre vie?

Danser et chanter librement comme une enfant

Dimanche, le soleil brillait sur la Provence et j’ai eu envie d’en profiter et de le partager avec vous.  Je me suis autorisée à danser librement dans mon jardin avec la rue et les voisins autours.

  • Sans tendre les pointes de pieds
  • Sans chercher à faire beau 
  • Dans des vêtements confortables et sans maquillage
  • Juste pour le plaisir de bouger et de profiter du soleil d’automne

J’ai dansé et même chanté avec l’innocence d’une enfant.

J’avais encore la conscience de l’adulte qui sait qu’on peut l’entendre et la voir.  Mais je lui ai demandé d’aller se promener un moment…

… à  l’ombre 😉 

Et c’était bon de sentir mon corps libre et vivant bouger simplement pour mieux profiter du soleil et du vent.

 

 

Quand JE m’empêche de me sentir libre

A l’heure où nos libertés de déplacement et d’interactions sociales sont restreintes. Nous concentrons notre frustration sur l’extérieur. 

Bref l’extérieur.  Je me pose quelques questions.

Honnêtement, qu’est-ce qui m’empêche d’être vraiment libre aujourd’hui?  Suis-je vraiment sûre que j’étais plus libre – avant? Puis-je dire que j’utilise pleinement la liberté dont je dispose? La pression, ce qui me limite, vient-elle vraiment de l’extérieur ? Ou bien y-a-t-il aussi une pression intérieure? Une voix qui «Non » et « Cela ne se fait pas? » et  encore« Je ne peux pas (leur) faire ça?». 

Me convaincre que je me contrains pour les autres, je suis tellement forte pour ça. En particulier, mes enfants.  L’excuse suprême pour ne pas ETRE pleinement libre. Pré-adolescents, ils me font comprendre qu’ils sont bien aussi quand je prends un peu distance. Du coup, ca devient plus dur à  tenir.  Pourtant, je fais les mêmes choix, toujours pour eux, enfin je crois. En fait, je le fais pour moi. C’est à  moi que cela fait plaisir de les faire passer en priorité et de rester avec eux, même s’ils n’en ont plus besoin. Alors, je ne me prive pas: je les choisis – pour moi. Et le reconnaitre, c’est reconnaitre que je ne suis pas coincée mais bien libre de faire autrement.

Des  « excuses » comme « mes enfants », j’en ai beaucoup certaines conscientes d’autres moins. Et vous ? 

 

Alors qu’est-ce qu’on attend ?

Hier, aujourd’hui, demain. Pouvez-vous vraiment dire que vous avez utilisé pleinement la liberté dont vous disposez? 

  • La liberté de vivre la vie dont vous rêvez. De changer ce qui ne vous plait pas ou qui ne vous convient plus.
  • La liberté d’aimer qui vous voulez, comme vous voulez, en commençant par vous même.
  • La liberté d’ETRE vous-même, d’exprimer ce que vous êtes et ce que vous ressentez, sans craindre d’être montré du doigt ou rejeté.

Conquérir sa liberté et apprendre à  en jouir pleinement, c’est un « travail ».  Laborieux parfois, inconfortable de temps à autres mais tellement gratifiant sur le long terme. Il ne s’agit pas de tout plaquer ni de tout changer du jour au lendemain. Ca commence plutôt ’offrir un temps de plaisir à soi et pour soi chaque jour ou chaque semaine.

Exprimer sa liberté d’être soi, matérialiser au quotidien son être authentique, c’est déjà une réalisation pour soi qui fait du bien. Quand j’ose incarner cette liberté, je la donne  au monde et c’est aussi une façon de construire le  monde libre de demain pour nous et nos enfants  – libres et souriants.

 

 

La danse libre peut être une pratique pour s’entrainer

Les ateliers de Movement Medicine peuvent être un lieu et un moment pour expérimenter la liberté d’être soi. Un temps régulier pour ressentir ce plaisir unique et profond. Il ne s’agit en rien de savoir danser mais simplement de prendre plaisir à bouger. Il n’y a pas de «comme il faut» mais simplement un «comme je me sens» puis un «comme je suis». 

Et peut être que comme moi, cette exploration vous permettra de trouver votre chemin personnel vers plus liberté d’ETRE dans votre vie quotidienne.

libre et vivante

Démo en vidéo

Le 17 aout, je me suis mise au défi de danser pendant 100 jours et de poster 25 secondes de cette danse tous les jours.

Mon intention pour ce défi est d’oser danser la danse de ma vie et que chacun trouve les ressources intérieures pour danser la danse de sa propre vie. 

Voilà la vidéo et les intentions de la 7e semaine  

 

Thèmes ou intentions quotidiennes

  • Lundi         : Installer mon espace
  • Mardi         : A quoi/Pourquoi je m’accroche? 
  • Mercredi   : Combien de temps puis-je me cacher derrière des questions?
  • Jeudi          : Laisser partir l’idée de donner quelque chose de beau
  • Vendredi   : Ecouter et prendre soin des besoins de mon enfant intérieur
  • Samedi      : week-end juste pour le plaisir de danser
  • Dimanche : Laissez-moi porter mon sourire

 

Musiques

  1. End of Sky de Hang Massive
  2. Strange Love de Koop
  3. The song of the Butterfly de Estas Tonne
  4. Introspection  de Estas Tonne
  5. Manana Tepotzlan de El Buho
  6. Chan Chara de Jaja
  7. Let it go de Nada Sadhana & Kevin Courtney

Suivez l’avancement de mon défi

chaque semaine sur mon compte Viméo 

             ou chaque jour dans ma story

Où et quand pratiquer

Vous voulez essayer? Vous êtes les bienvenu(e)s dans votre condition physique du moment, avec ou sans expérience de danse particulière. 

PROCHAIN ATELIER 

Vendredi 23 Octobre

de 19h30 à 21h30 à Marseille

Cours Hebdo à Aix-en-Provence

(ouverts à tous - toute l'année) 

Cours Individuels

Aix-en-Provence, Marseille ou online