fbpx

Ce que m'apporte la Movement Medicine

Aout 2020

Qu'est-ce que la Movement Medicine?

La Movement Medicine a changé ma vie et mon rapport au monde. Ce qui était, au départ, mon activité physique hebdomadaire pour me défouler en dansant m’a apporté beaucoup plus que prévu.

La Movement Medicine me permet:

  • De calmer mon mental
  • D’apprendre à gérer mes émotions
  • D’avoir un espace de liberté et un moment de plaisir
  • De développer ma confiance en moi
  • De faire la paix avec mon passé

Et pourtant, c’est « juste » de la danse. Alors comment ça marche?

Je vous l’explique en partageant ce que j’essaie de transmettre dans les cours et ce que je ressens quand je pratique.

Calmer le mental

Un atelier de Movement Medicine, ça calme le mental. Dans la vie moderne, nous passons la majorité de notre temps dans notre tête. Elle est le centre de décision et même souvent la tour de contrôle. Ça mouline en permanence là-dedans! Vous arrive-t-il d’avoir envie de vous vider la tête? De prendre un temps pour ralentir?

Dans un atelier de Movement Medicine, toute l’attention est portée vers le corps et les ressentis. En pratique, l’enseignant va, par exemple, proposer de concentrer l’attention sur les pieds: les regarder, les bouger, sentir les sensations à l’intérieur, le contact avec le sol, celui de l’air sur la peau, prendre le temps de sentir le chaque partie du pied se poser puis se décoller du sol. Sentir l’instant de déséquilibre entre deux pas. Bref, apporter de la conscience. Dans cette exploration, les pieds bougent naturellement, c’est « leur »danse. Les pieds emmènent l’ensemble du corps dans une direction comme dans la vie. 

La tête n’a pas besoin de censurer, ni de chercher la suite, elle peut se mettre au repos. Le mouvement est guidé par les indications de l’enseignant et porté par la musique. En réalité, la tête est toujours là, on l’a juste occupé à autre chose pour la laisser souffler un peu. Ainsi, vous pouvez simplement ETRE dans ce qui est là pour vous.

Mieux gérer ses émotions

Les émotions sont un formidable vecteur d’évolution quand on sait les utiliser. Une première étape est d’apprendre à les reconnaitre c’est-à -dire les sentir monter en nous et nous faire réagir. L’espace de danse peut être le moment et le lieu pour mener cette exploration. Quand une émotion surgit, chacun est invité à la mettre en mouvement: représenter la forme physique qu’elle donne au corps, sentir comment elle se propage. Chacun est libre de partager ou non ce qu’il a ressenti. 

Si l’on en revient aux pieds, selon votre humeur du jour, vous pourriez avoir envie de masser vos pieds, de taper du pied, de sauter en l’air ou de trainer les pieds. C’est votre moment, tout est possible. Le coeur peut s’exprimer pleinement sans dommage pour soi ni pour les autres.

Un espace de liberté

Un atelier de Movement Medicine c’est un espace de liberté où l’on peut se laisser être soi-même sans craindre le jugement des autres. Certains viennent pour danser, certains pour se défouler, certains pour évacuer le stress, d’autres pour apprendre à se connaitre. Selon son tempérament, on peut danser seul pour soi ou aller à la rencontre des autres en partageant ses danses avec eux. C’est un temps où l’on cherche à lâcher-prise sur le mental tellement sollicité par notre mode de vie. Soit pour le faire souffler un peu, soit pour l’utiliser autrement. Par exemple pour apprendre à  se connaitre soi-même en dansant toutes les facettes de notre personnalité.

 

Le plaisir de danser

La danse est ma passion depuis l’enfance. Toutes les danses. Quand je commence à  danser, je ne sais m’arrêter que lorsque je tombe de fatigue. Pour moi, c’est le moyen le plus rapide pour me faire plaisir, me sentir bien et pleinement vivante. 

La Movement Medicine est une danse un peu particulière puisqu’elle n’a pas de mouvement imposé et qu’on ne cherche pas à faire beau, ni même bien. Dans cette pratique, la technicité vient de la capacité à ressentir son corps et à le laisser s’exprimer. L’enseignant ne montre pas de mouvement. Il/elle donne des indications pour aider chacun à lâcher-prise pour trouver et suivre son propre mouvement. Le mouvement unique qui ne fait du bien qu’à soi. L’instant de grâce c’est quand le corps suit son propre mouvement sans passer par le mental. Ce mouvement-là fait bouger une partie de moi qui était figée. Et souvent, débloquer physiquement cette partie fait aussi évoluer personnellement. 

Développer la confiance en soi

La Movement Medicine m’a fourni des outils pour développer ma présence à moi-même et m’accepter. Ce qui naturellement augmente la confiance en soi (je me connais mieux) et l’estime de soi (je m’aime mieux).

Dans les ateliers, j’ai été invité à mettre en mouvement ma relation à moi-même. Cela m’a permis de découvrir à quel point j’étais critique, sans tendresse, ni complaisance. Petit à petit, j’ai appris à m’accueillir telle que je suis (avec mes défauts et mes qualités), à connaitre mes besoins. J’ai mis en mouvement -dansé- la danse de la douceur, de l’acceptation et du respect de moi-même. Lui donner corps physiquement – l’incarner-  dans la danse est une pratique régulière pour m’entrainer à l’incarner dans ma vie quotidienne. Ainsi, la danse m’apprend à me respecter, à m’aimer et à prendre soin de moi. Elle fait évoluer la perception que j’ai de moi-même.

Cette danse de l’estime et de la confiance m’a amené à prendre confiance dans la vie en générale. Dans ma vie personnelle, je ne cherche plus systématiquement la sécurité, j’accepte aussi de prendre des risques pour un mieux. 

Avoir plus confiance en soi, c’est aussi oser s’affirmer plus clairement dans les relations aux autres, sans craindre d’être rejeté(e).  Et le simple fait d’exprimer clairement ce qui nous tient à coeur simplifie grandement la relation à l’autre. Les relations deviennent plus claires, fluides et harmonieuses.

Faire la paix avec son passé

La Movement Medicine m’a aussi permis de faire la paix avec mon passé. Lors des stages (plus long que les cours et ateliers), en fonction des thèmes abordés, les évènements difficiles sont réapparus. C’était rarement comme je m’y attendais.  Mais l’espace de danse m’a fourni les conditions de sécurité pour « revisiter » ces moments avec la connaissance d’aujourd’hui. J’ai pu ressentir pleinement les émotions et les comportements qui y étaient attachés et « coincés ». C’est rarement confortable sur le moment mais c’est toujours une source de grande libération. Si on accepte le processus : on peut en tirer les leçons, comprendre les conséquences dans le présent et même donner un sens pour pouvoir s’en libérer et avancer plus sereinement.

En conclusion

Danser procure une sensation de plaisir et de liberté. On se sent vivant. En déportant l’attention vers le corps, la Movement Medicine permet de lâcher-prise sur le mental. C’est une activité physique qui utilise le mouvement pour libérer les émotions. Explorer sa perception de soi, c’est développer sa connaissance de soi. Ce qui conduit naturellement à plus de confiance en soi et d’acceptation. Explorer sa perception du monde, c’est se donner la possibilité de développer sa connaissance de soi en relation aux autres et de guérir les blessures du passé. Rechercher sa danse personnelle et lui donner corps, c’est rechercher sa placeunique et authentique– dans la vie et commencer à lui créer une réalité physique en l’incarnant.

C’est ainsi que la Movement Medicine a petit à petit changé ma manière d’aborder la vie. Pratique après pratique, je continue à découvrir, prendre ma place et faire évoluer ma vie pour le meilleur. Chacun de nous a en lui les ressources nécessaires pour trouver sa nature essentielle et se réaliser. La Movement Medicine propose d’utiliser le corps en mouvement pour contacter ces ressources puis pour apprendre à les utiliser.

pieds

Démo en vidéo

 

Le 17 aout, je me suis mise au défi de danser pendant 100 jours et de poster 25 secondes de cette danse tous les jours.

Mon intention pour ce défi est d’oser danser la danse de ma vie et que chacun trouve les ressources intérieures pour danser la danse de sa propre vie. 

Cette 1ère semaine, c’était la phase de mise au point: clarification de mes intentions, trouver la meilleure installation et organisation pour pouvoir mener ce projet à terme.  

Musiques 

1 – Attraction by Riopy 

2 – Azawade by The Touré-Raichel Collective 

3 – Beauty of Massai by Mindfullness Meditation World 

4 – Kole Nidre by Patricia Kopatchinskaja, Camerata Bern, John Zorn 

5 – Vietnam by Yosi Horikawa 

6 – Songs from the Seven Towers by Bombay Dub Orchestra 

7 – Song of the Stars by Dead Can Dance

 

Suivez l’avancement de mon défi

chaque semaine sur mon compte Viméo 

             ou chaque jour dans ma story

Où et quand pratiquer

Vous voulez essayer? Vous êtes les bienvenu(e)s dans votre condition physique du moment, avec ou sans expérience de danse particulière. 

PROCHAIN ATELIER 

Vendredi 23 Octobre

de 19h30 à 21h30 à Marseille

Cours Hebdo à Aix-en-Provence

(ouverts à tous - toute l'année) 

Cours Individuels

Aix-en-Provence, Marseille ou online